S93-couv-Page1

Ces derniers temps, je suis confronté, plus particulièrement, à la notion de protection du monde souterrain. Mais qu’est-ce ? En Chine, les phénomènes cristallins souterrains sont sources de revenus importants pour les localités implantées dans les territoires karstiques. Une véritable industrie d’extraction des stalagmites et autres karstifications est en place. Certes, actuellement, la politique des responsables locaux change. Ils s’aperçoivent qu’une source plus durable de revenu reste l’aménagement touristique souterrain. Pour cela il faut encore avoir la volonté de préserver le patrimoine en place.

En France, il n’existe aucune législation spécifique pour protéger l’intégrité des grottes, ce qu’elles renferment, de même que pour les paysages souterrains des dégradations ou des pillages, sauf pour les chauves-souris et les sites archéologiques.

Toutefois il n’est pas interdit de porter plainte (cf grotte de Clamouse, Hérault) !

Défendre le patrimoine souterrain est me semble-t-il une nécessité. L’avenir de la pratique souterraine en dépend. Celle à laquelle nous sommes émotionnellement attachés et qui est à l’origine d’un patrimoine national (mondial !) d’une richesse et d’une diversité incomparables. Elles ne cessent de grandir au fil des découvertes. Et à chaque fois, lors des découvertes, pour les spéléologues, les clubs ou autres groupes, émergent les notions telles qu’observer, garder, conserver, sauver, préserver… Mais vient aussi, telle est la nature humaine, la question de pour qui ? Pour soi ? Pour la communauté ? Pour certains ? Pour quel privilège ? Entre également en jeu des personnages qui usent de leurs influences, de leurs pouvoirs pour protéger quelque chose, loin de toute considération de l’autre. Il vient un temps où l’abus de protection n’attire plus ni confiance, ni respect. Surtout si les actes ne sont pas en adéquation avec la parole !

La protection, oui, dans le sens de préserver ce que Dame nature nous offre de plus exceptionnel pour le plaisir des sensations et des regards de tous…

Serge Caillault

Plus d'informations »

Retrouvez les dernières photos

Nouvelles »

[7 Juil 2016 | Commentaires fermés sur Gouffre Berger, Premier –1000 | ]
Couv-berger-60ans

Vient de paraître…
Pour les 60 ans du premier –1 000
Gouffre Berger, Premier –1000, Engins – Massif du Vercors – 1956 – 2016, par Serge Caillault, 36 pages, format 19×26 cm. Prix : 5, 90 € + Frais de port.
Sur une idée de départ, à l’occasion de l’anniversaire des 60 ans du premier –1000 de l’histoire de la spéléologie, entre Damien Locatelli (Société Expé) et Serge Caillault (Spéléo Magazine) ; vient de paraître, un ouvrage Franco-Anglais, qui résume les explorations du gouffre Berger depuis sa découverte jusqu’aux recherches actuelles. L’ensemble est agrémenté …

Nouvelles »

[3 Déc 2015 | Commentaires fermés sur Bientôt Noël ! Une idée de cadeau | ]
Speleo92

Bientôt Noël penser à offrir un abonnement Spéléo magazine à vos proches, amis, la famille…
Consultez la page consacrée aux abonnements en cliquant ici

Nouvelles »

[4 Fév 2015 | Commentaires fermés sur Bourse Expé 2015 : la date limite de dépôt dossier approche | ]
Patagonie-Serge-Caillault

La remise des dossiers pour les bourses Expé 2015
sont à déposer avant le 6 mars. la date limite de dépôt dossier approche.

Nouvelles »

[1 Jan 2015 | Commentaires fermés sur Bonne Année 2015 | ]

Nouvelles »

[29 Oct 2014 | Commentaires fermés sur Pensez à réserver votre week-end images ! | ]
Spélimages 2014  B Recto

Le 22 novembre 2014 à Courthézon se dérouleras la 8ème rencontre départementale de l’image et de film spéléo à 20h30 à la salle polyvalente.

Du 22 au 23 novembre 2014, Les 5èmes rencontres Audiovisuelles nationales de la Fédération Française de Spéléologie auront lieu au Théâtre de la Roquette à Courthézon Vaucluse à partir de 9 heures avec « SPELIMAGES 84 ».