Home » Archive

Articles tagué avec : Caucase

Magazine »

[5 août 2010 | Aucun commentaire | ]
cv_som_58

L’Europe spéléologique existe depuis 1990 à travers sa Fédération Spéléologique de l’Union Européen (FSUE), patronnée par l’Union Internationale de Spéléologie (UIS). Encore une instance administrative supplémentaire, me direz-vous ! Une grosse machine qui regroupe 27 pays, 2 000 clubs et 36 000 spéléos… Un « machin » dont nous avons rarement entendu parler…

Magazine »

[4 août 2010 | Aucun commentaire | ]
Img_Som_56

Gestion du patrimoine souterrain… Que faut-il envisager pour préserver la variété extraordinaire de nos concrétions et minéraux ? Quelles solutions apporter pour leur gestion durable, efficace, intelligente, et n’excluant aucun acteur de terrain ? Des enjeux apparaissent, des divergences surgissent… Des solutions sont trouvées, diverses et variées, satisfaisantes ou non. Elles sont parfois à court terme, sans véritable concertation d’ensemble, chacun œuvrant indépendamment sur son territoire.

Magazine »

[2 août 2010 | Aucun commentaire | ]
Img_Som_52

Du 11 au 13 novembre, vont se dérouler les États Généraux de la Spéléologie à Méjeannes-le-Clap. 25 ans se sont écoulés depuis le dernier bilan. C’est le moment d’affirmer qu’il nous faut impérativement une fédération forte, puissante qui défende nos droits, nos idées auprès des communes, des administrations, des ministères… Mais qui reste aussi au plus près du terrain avec les spéléos, pour une pratique large et responsable de notre activité. C’est le moment aussi de poursuivre notre reconnaissance auprès du grand public et de réaffirmer notre refus de cette menace brandie à la moindre saute d’humeur d’un élu local en mal de pouvoir… la fer-me-tu-re des cavités.

Magazine »

[27 juil 2010 | Aucun commentaire | ]
min_couv48

Moins deux mille mètres ! Le 26 octobre dernier, au moment de boucler notre revue, un courriel tombe sur la liste spéléo : le Voronya (Caucase) dépasserait les 2 000 mètres de profondeur ! Et pas de quelques “malheureux” mètres, sujets à polémique, car la cote annoncée par les membres de l’association spéléologique d’Ukraine est de –2 080 mètres.