Home » Magazine

Spéléo Magazine 79

5 octobre 2012 Un commentaire

Lapalissade aurait très certainement exprimé que sans lumière, impossible de progresser sous terre d’où en découle cette évidence : il est important de bien voir !

Nous avions l’éclairage acétylène, pas encore totalement disparu de la panoplie du spéléologue, certes, mais qui tend à disparaître peu à peu sauf pour certains irréductibles qui préfèrent une lampe à carbure qui se coince dans chaque anfractuosité où la flamme vacillante reste aléatoire à chaque pas, à chaque courant d’air, à chaque choc, à chaque goutte d’eau. Pour être bref, « un truc qui ne marche jamais mais qui néanmoins procure un semblant de chaleur et de luminosité monochrome à tendance rougeâtre certainement rassurante » aux nouvelles lampe à Leds dont la simplicité d’utilisation se résume à l’interrupteur « On » et « Off ».

Toutefois et comme à chaque nouvelle technologie, son lot de bricoleurs ­ « Géotrouvetout » proposent un produit plus performant que le précédent ou que le voisin comme une course permanente à recherche de la plus « grosse » ! Pour moi, la question demeure, en dehors d’une température de couleur proche du soleil et qui s’approche de notre angle de vision, qui consiste à savoir : faut-il voir de plus en plus loin ou de mieux en mieux ? Les deux me direz-vous… OK, mais alors, et c’est l’expérience qui parle : quand au cours d’une exploration souterraine, vous recevez une multitude de flashs intenses, tels des éclairs dans la cornée à la limite de la lésion irrémédiable, qui vous aveuglent à chaque fois que vous interpellez votre camarade du jour ; je vous assure que vous terminez votre randonnée passablement énervée en pestant contre celui (ceux) qui ne maîtrise (nt) pas la bienséance, donc la technicité du produit qu’il (s) porte (nt) sur le crâne et qui consiste à régler son spot quant on s’adresse à son voisin.

Voir bien et mieux tout à fait d’accord, mais pas dans l’aveuglement du toujours plus. Cherchons maintenant à gagner en poids et en autonomie… Quant à la chaleur de la flamme, elle est judicieusement  remplacée, par des textiles de plus en plus performants, de plus en plus confortables, de plus en plus légers…

Serge Caillault

Sommaire Spéléo magazine 79

 

Infos

Dordogne : le Trou du Vent interdit                         page 4

Actualités

Graffitis : où se situe la limite du tolérable ?            page 6

Première

Alpes-de-Haute-Provence : grotte des Chamois       page 8

Plongée

Grottes des Chamois : 5 jours pour un siphon          page 12

Portrait

Michel Rosa dit « Baba »                                          page 14

Expédition

Madagascar : explo dans la Baie du Courrier           page 18

TGT

Grotte de Balme                                                        page  20

Hydrologie, remplissage                                            page 23

Histoire de siphonnés                                                page 26

Récit

Berger 2012 : du mythe au premier –1 000               page 28

Le lapiaz comme matelas…                                      page 29

La malédiction de la valise                                        page 31

–1 122 m : une demande en mariage                         page 32

Entre mythe, rêve et appropriation                           page 34

Canyon

L’Ubaye : canyons de la Sauze et de la Blache        page 36

Concours

Jean-François Fabriol                                                page 39

4e de couverture

Balme à Collomb, Chartreuse, Savoie                       page 40

Un commentaire »